07
Fév-2012

10 idées pour occuper son temps libre à Rome quand tout est fermé

Découvrez ce que vous pouvez faire à Rome quand la quasi totalité des sites touristiques sont fermés au public ; la région ayant été décrété en état de catastrophe naturelle, tout ça à cause d’un peu de neige.

1. Faire du shopping : c’est toujours sympa d’acheter des trucs qui servent à rien quand on est en vacances. Le pire c’est qu’on est convaincu sur le moment de faire un achat utile. c’est même un des meileurs arguments que l’on sort à sa compagne, histoire de ne pas avoir de remords ( ex: une écharpe de l’AS Roma alors qu’on est supporters de Marseille)
Le 2ème argument est plus social. On peut toujours arguer que ça permet de relancer l’économie en période de crise mais tout le monde sait qu’en tant que français on en a rien à faire des macaronis depuis qu’ils nous ont volé la coupe du monde en 2006 et injustement fait expulser notre dieux à tous : Zimdin Zimdan.

2. Manger de la pizza pomme de terre

3. Partir à la recherche d’un petit supermaché ou d’une épicerie en plein centre de Rome. Ça peut bien prendre la semaine. Ils font jamais leurs courses les romains ou quoi ? Peut être qu’ils se font livrer. Et après on dit que c’est la crise…

4. Compter les colonnes sur la place du Vatican. Si c’est trop facile, compter les pigeons.

5. Essayer de se faire inviter dans une soirée Bunga Bunga.

6. Tenir une conversation sérieuse en anglais avec un couple de japonais de passage.

7. Calculer de façon précise la surface intérieure de la basilique St. pierre puis le nombre de personnages présents sur les murs de la chapelle sixtine (non Greg pas fistine…)

8. Lire en entier le guide du routard pour savoir précisément ce que l’on est en train de rater.

9. Aller voir un match de l’OM dans un pub irlandais et se faire aborder par un hollandais de passage qui ressemblait plus à un tunisien et qui nous raconte pourquoi il n’aime pas les catalans après s’être fait arréter par la douane à la frontière espagnole.

10. Rédiger sur un blog les 10 moyens de s’occuper en tant que touriste quand tout est fermé.

N’hésitez pas à commenter tout ça et en rajouter si vous avez vécu des trucs similaires en vacances.

0

 goûts / Un commentaire
Partager cet article:
  1. Yves /

    Dans le genre de galère en vacances on a aussi donné:
    1- deux années de suite, descendre une semaine à Essaouira au Maroc, petit port où le vent souffle 320 jours par an pour y faire du fin board et ne trouver que de la pétole et de la pluie.
    2- passer une semaine à Miami sous la pluie en pleine tempête, petit cyclone.
    3- je reviens de Guyane où il a plu 13 jours sur 15 mais une drache bruxelloise à côté d’une pluie tropicale amazonienne, c’est un pipi de Mankenpiss.
    4- une premier séjour à Venise àVenise il y a 20 ans avec un tel froid qu’on courrait d’une église à un bar à grapa; un deuxième séjour l’année suivante avec Fanny, en pleine aqua alta et enfin un 3e séjour en décembre dernier avec 6 jours de pluie sur 7.
    5- l’été 1976 ou 1977 de la grande sécheresse avec un mois de vacances en septembre sous la pluie en Bretagne.
    6- deux hiver de suite à Bruxelles durant une semaine en janvier sous la neige, du genre Rome l’hiver avec Fanny et Guilhem.
    7- Donc si vous avez des copains qui vivent dans un pays soumis à la sécheresse, qu’ils m’invitent et je ferai pleuvoir.
    Bon je vous quitte car à Sète il faut que je casse la glace qui est dehors sur la terrasse pour que les oiseaux et les chats libres puissent boire dans les gamelles.

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec